11 janvier 2004

:: Shows

Il y a abondance de séries en ce moment pour qui possède le câble ou le satellite:

- "The Shield" (Jimmy): la première saison d'une série policière extraordinaire. Où le héros principal est un salaud qu'on finit par aimer (un peu comme Tony Soprano). Un montage très serré, des mouvements de caméra à la NYPD Blue, de la violence, des personnages ambigus, ni anges ni bêtes... Fascinant!

- "NYPD Blue" (Jimmy): dixième saison! Le cast a été entièrement renouvelé sauf Sipowicz et Medavoy, depuis le début, il y a dix ans. Même si ça a perdu un peu d'originalité et si les petits jeunes ne sont pas aussi charismatiques que les vieux, la série garde un sacré punch (au plexus).

- "The Wire" (Jimmy): une nouvelle série policière subtile et un peu étrange, avec un anti-héro un peu minable et alcoolo. A suivre, on n'a vu que le pilote pour le moment. Bon potentiel.

- "Sex and the City" (Téva): la dernière saison je crois. Toujours aussi brillant.

- "Friends" (Jimmy): la dixième et dernière saison. La série s'essoufflait terriblement la neuvième saison mais ça à l'air d'être reparti sur des chapeaux de roues. Les dialogues sont toujours aussi fins et marrants.

Et toujours: la énième saison inédite de l'increvable "New York District" (Law & Order) sur 13ème rue. Pas pris un poil blanc. Une rediffusion des "X-Files" sur Série Club dans l'ordre et depuis le début, ça fait du bien de temps à autres. Un petit coup de redifs d'"Homicide" (Série Club) de temps en temps. Et sur TF1, après la daube du prime-time du samedi, "Les experts", diffusée de manière indigne, mais qui vaut bien de veiller un peu.

Aucun commentaire: