23 décembre 2003

:: Tis the season

Passez un joyeux Noël!
Merry Christmas!
I saw Mommy kissing Santa Claus
Underneath the mistletoe last night.
She didn't see me creep
Down the stairs to have a peep;
She thought that I was tucked up in my bedroom fast asleep.
Then, I saw Mommy tickle Santa Claus
Underneath his beard so snowy white;
Oh, what a laugh it would have been
If Daddy had only seen
Mommy kissing Santa Claus last night.

Douze Lunes revient après les fêtes.

22 décembre 2003

:: Secousse en Californie

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,5 sur l'échelle de Richter à touché la Californie du Sud à 19h15 GMT (11h15 locale). Epicentre dans la région de San Simeon, Paso Robles. Le choc a été ressenti de San Francisco à Los Angeles.

:: On parle de moi

Cacochyme:
"Mais c'est pas tout, y a un blog bonus qu'est venu s'intercaler entre Ptyx et Chryde. Il s'appelle Douze lunes et il est assez intéressant pour deux raisons : la première, c'est qu'il propose des mini revues de presse commentées qui me plaisent, et la deuxième, c'est que son auteur s'appelle JR et qu'on l'a croisé vendredi avec mon frère, Jerôme et Guillaume dans l'ascenseur de ce dernier. Oui, parce qu'il faut savoir que le voisin de Guillaume, c'est JR. On le sait, parce que c'est inscrit en grosses lettres dorées sur sa porte. C'est un peu Dallas dans le XIIIè, quoi. Ah oui, en plus il est fan de David Lynch, c'est un signe."
Cacochyme est un blog bien écrit qui parle (entre autres) de cinéma. Allez-y vous serez pas déçu. (Et je ne dis pas ça uniquement parce que j'honore un rétro-lien, vous me connaissez!)

19 décembre 2003

:: L'époque

"Le réel est désormais quelque chose qui ne peut plus être toléré."

Philippe Muray, Après l'Histoire
Brillant!

18 décembre 2003

:: "Un autre monde"

"Un autre monde" (L'Herne) est un livre recueil des discours et interventions du ministre des Affaires Étrangères Dominique de Villepin. Le Point a interrogé trois intellectuels sur ce qu'ils pensaient du ministre et de la politique étrangère de la France. Extraits:
Stanley Hoffmann (professeur de relations internationales à Harvard):
' Dominique de Villepin n'est pas un homme de droite. C'est, je le répète, un idéaliste révolutionnaire, qui essaie jusqu'au bout d'être réaliste, ce qui n'est pas facile en temps de guerre, où il y a peu de place pour la morale. En ce sens, il est assez différent de Jacques Chirac, qui manie parfois les droits de l'homme avec un certain cynisme. Les discours de Villepin m'ont rappelé la conception des relations internationales de Jean Jaurès. Il y a chez les deux hommes cette conviction profonde que la culture des peuples et la diversité des cultures sont un moteur de l'Histoire, et que c'est par la culture et non par le rapport capitaliste que les peuples accèdent à la liberté. Dominique de Villepin partage avec des néoconservateurs comme Wolfowitz un même idéalisme démocratique. Mais, tandis que le Pentagone veut imposer la démocratie par la puissance et la force, le Quai d'Orsay veut l'insuffler par la diversité culturelle et la souveraineté partagée. '

Pierre Hassner (spécialiste des relations internationales au Ceri-Sciences po et au CNRS) :
' La tactique de défi à l'Amérique orchestré par Dominique de Villepin s'est révélée plutôt contre-productive. La France a paradoxalement fait le jeu des faucons contre Colin Powell et les partisans de la ligne modérée à Washington. On dira, peut-être à juste titre, que ceux-ci avaient déjà perdu. Raison de plus pour ne pas leur offrir un alibi. Elle a divisé l'Europe et elle a alimenté l'élan martial de l'Amérique : tout le contraire de l'objectif visé. Aujourd'hui, que voulons-nous vraiment ? La France vote en octobre une résolution de réconciliation, mais nie tout ralliement. Elle déclare qu'il est important pour le Moyen-Orient que l'Amérique reste mobilisée en Irak, mais ne fait rien pour l'aider et cherche continuellement la « petite bête ». La diplomatie du Verbe a aussi ses limites : il faut savoir à un certain moment écouter les autres et arrêter de faire le malin. Autrement, la France risque, si elle se montrait incapable de compromis, de ne tirer aucun profit d'une autorité morale si brillamment acquise. '

Leon Wieseltier (dirige les pages littéraires de l'hebdomadaire The New Republic):
' En s'opposant à George Bush, Villepin et Chirac ont émergé comme les héros de l'antiaméricanisme contemporain. C'est un choix réfléchi et respectable en soi, qui suscite la popularité et apporte des bénéfices politiques. Mais c'est un choix qui rend impossible toute réconciliation avec Washington. L'hystérie antifrançaise n'a aujourd'hui plus cours aux Etats-Unis. Reste la seule réalité des positions réciproques. Je pense en revanche que la relation entre l'Allemagne et les Etats-Unis est réparable, car Joschka Fischer et Villepin sont deux caractères opposés. La diplomatie allemande ne vit pas dans la politique de la nostalgie. '

Dominique de Villepin : La controverse (Le Point)

14 décembre 2003

:: Web Digest 14-XII-2003

Bonne nouvelle:
- Saddam Hussein a été capturé (Nouvel Obs')
L'ex-dictateur a été capturé vivant et pourra donc répondre de ses crimes devant un tribunal.

Bonnes lectures:
- Rapport Stasi (complet en pdf)
- Aïd el-Kébir et Kippour fériés : la droite hostile, la gauche divisée (Le Monde)
Ah, oui c'est vrai que, alors qu'on parle de supprimer le lundi de Pentecôte, ça va être compliqué, d'autant plus que:
- L'Aïd el-Kébir, une fête mobile dont la date n'est connue que dix jours à l'avance

Mauvaise nouvelle:
- Ahmadou Kourouma est mort (Nouvel Obs')

Divers:
- Deux cents fêtards dans une rame de métro
Nouveau phénomène? De toutes façons j'aime pas les fêtes...

Sites à voir:
- Un Atlas de l'Univers
Très bien fait et passionnant

Fun:
- The Bad Sex award shortlisted passages (Guardian)
' She is topping up your engine oil for the cross-country coming up. Your RPM is hitting a new high. To wait any longer would be to lose prime time... '

Good reads:
- Earliest Days: How the Wright Brothers Did What No One Else Could (New York Times)
- Steve Jobs: The Rolling Stone Interview

Miscellanies:
- Keiko is dead
Another one bites the dust

Sites to see:
- X-RATED - Adult movie posters of the 60s and 70s
I like these old posters

13 décembre 2003

:: Hebdos

Gros titre en couverture de l'Express cette semaine: "George W. Bush: L'homme qui nous a gâché l'année". C'est vrai que sans George W. Bush et son obstination à ne pas nous foutre la paix, l'année 2003 aurait été délicieuse! Une des meilleures sans doute!

Pendant ce temps, en lui consacrant une énième couverture, le Point déclare Sarkozy "l'homme de l'année"!

Parfois l'état de la presse en France m'inquiète!

:: Répliques

La gauche et la question du mal, un débat remarquable et passionné tout en restant courtois: une conversation exemplaire entre des gens qui ne sont pas d'accord, mais qui peuvent parler et échanger leurs idées sans se prendre au collet. Une émission d'Alain Finkielkraut avec Philippe Corcuff (sociolgue, chroniqueur à Charlie Hebdo, membre d'ATAC, de SUD et de la LCR), Jacques Julliard (directeur délégué du Nouvel Observateur) et Alain Finkielkraut. Vous pouvez l'écouter jusqu'à Samedi prochain (hélas seulement) sur France Culture.

:: Sauteuses à la perche

"Je me demande comment ça va se passer, les JO d'Athènes, en 2004. Tant qu'à faire, les Grecs devraient les mettre à Olympie. Moins de pollution. Ils logeraient les athlètes à Pyrgos ou à Patras. Tous les participants seraient nus, comme dans l'Antiquité. Mais là, en plus, il y aurait des filles. Qu'y a-t-il de plus beau qu'une sauteuse à la perche ? Rien, rien, rien. Même le plafond de la chapelle Sixtine, c'est en dessous."

Patrick Besson dans Le Figaro

12 décembre 2003

:: Chaperon rouge

Publicité japonaise bizarre. Un détail vers la fin est marrant (petit film Quick Time).

11 décembre 2003

:: Pullman (encore)

His bright materials (Guardian) - Un nouvel article sur Philip Pullman!
' Had you been in the Firth of Forth last May, on an evening after it rained all day but then suddenly the skies cleared, you might have seen a deeply pagan sight. For that was the night Philip Pullman, with his step- and half-siblings, said a final farewell to the ashes of his stepfather. Forty spoonfuls of ashes, as it happens, each carefully poured and sealed into 40 fireworks, to be detonated by the assembled family. '

10 décembre 2003

:: Web Digest 10-XII-2003

«Leur voile, j'ai envie de l'arracher» (Libération)
Des filles non voilées témoignent de la pression qu'elles subissent quotidiennement.
Près d'un Français sur quatre adhère aux idées de M. Le Pen (Le Monde)
Ca ne m'étonne pas un instant.
Trinh Xuan Thuan, un zeste de zen dans la synthèse cosmique (Le Monde)
Galvaudage du mot "zen" mais Trinh Xuan Thuan est un type rare et intéressant.
Les extrémistes palestiniens contre l'initiative de Genève (Courrier International)
Ca ne m'étonne pas non plus.
Le protocole de Kyoto enterré à Moscou (Courrier International)
Comme ça on pourra plus dire que c'est la faute à W. tout seul.

Return to Moon May Be on Agenda (Washington Post)
Les Bushistes veulent un grand projet pour un deuxième mandat: pourquoi pas la lune?
Anti-Dean Wing Is Scrambling -- And Shrinking (Washington Post)
Howard Dean a obtenu le soutien d'Al Gore, il est en tête des sondages, mais il fait peur à beaucoup de monde chez les Démocrates.
Short-Fused Populist, Breathing Fire at Bush (Washington Post)
Portrait de Howard Dean.
Vlad the Victorious (The Economist)
Elections en Russie: renforcement de Poutin.
The privatisation of war (Guardian)
Les sociétés privées contribuent au deuxième rang, en personnel et moyens militaires, après le Pentagone aux opérations en Irak, et ailleurs...
Firms on the frontline (Guardian)
Les sociétés "militaires" privées et ce qu'elles font sur le terrain.

:: This must be where pies go when they die

Saviez-vous que David Lynch, le réalisateur de plusieurs de mes films favoris ("Blue Velvet", "Sailor et Lula", "Une histoire vraie", la formidable série "Twin Peaks" etc.) est adepte de la Méditation Transcendantale, et aide le Maharishi à recueillir un milliard de dollars pour construire une "université de la paix" ? A ma connaissance, dans "Twin Peaks" (la série), deux personnages au moins pratiquent quelque chose d'approchant: l'agent spécial Dale Cooper et le spécialiste médico-légal Albert Rosenfeld!

Peace man (Guardian)

' Cooper: This morning, I will practice an extra twenty minutes of yogic discipline, after which the pain is banished to a cul-de-sac in a remote suburb of my conscious mind. '

' Albert: You listen to me! While I will admit to a certain cynicism, the fact is I am a nay-sayer and a hatchet man in the fight against violence! I pride myself in taking a punch and I'll gladly take another because I choose to live my life in the company of Gandhi and King! My concerns are global. I reject absolutely revenge, aggression, and retaliation. The foundation of such a method... is love. I love you, Sheriff Truman.'

Sachant que "Twin Peaks" est ma série de tous temps vénérée, je pourrai (j'aimerai) vous en aligner les citations ad libitum... D'ailleurs si vous en voulez d'autres vous pouvez aller , par exemple!

09 décembre 2003

:: Bachelor

La description d'un appartement de célibataire ça donne ça chez "Broad at bat":
' [...] "Doc, I just cleaned your kitchen and your bathroom. And I'm still here."
"God, I love you."
"You'd better, because the vegetable drawer alone left me permanently scarred so no other man will have me. Now what's the deal with the toaster?"
"You know how there's mice in the kitchen?"
"Is that what that stampeding sound was?"
"Well, I went to make toast one day..."
"This sounds like a crummy story."
"... and when I pushed it down I heard a 'Squeak, squeak, SQUEAK!', so we haven't used it since." [...] '

Excellent blog par ailleurs, style enlevé, humour, énergie et plein d'expressions idiomatiques américaines savoureuses.

05 décembre 2003

:: A propos d'Harry

J'ai lu les quatre premiers épisodes d'Harry Potter. Avec un certain plaisir je l'avoue, mais pas un engouement. Mais je n'achèterais, ni ne lirais le cinquième épisode qui vient de sortir en Français. Pour plusieurs raisons:
- parce que le marketing promotionnel est, à mon goût, envahissant, et je trouve l'enthousiasme délirant du public, surtout des adultes, un peu ridicule, et ça m'agace... ce n'est tout de même pas l'oeuvre du génie littéraire du XXIème siècle!
- parce qu'entre temps, j'ai découvert et admiré l'oeuvre du grand Philip Pullman (A la croisée des mondes) et l'ampleur des thèmes, l'imagination, le style, la profondeur des personnages enfoncent définitivement J. K. Rowling,
- parce que, bien que ça soit amusant, à la longue ça devient répétitif et lassant,
- parce que mon temps est compté et que je pense avoir des choses plus importantes ou plus plaisantes à lire qu'un pavé de six cent pages sur la vie d'un petit sorcier, aussi sympathique soit-il!

:: All for the family!

Chers fidèles lecteurs, les billet vont être rares ce week-end sur Douze Lunes, étant donné qu'un bon quart de ma famille rapplique à Paris et que certains logent chez moi...! Ca m'étonnerai que j'ai beaucoup de temps pour surfer pour vous! Donc je vous laisse pour m'occupper de mes invités et honorer ma réputation d'hospitalité!

04 décembre 2003

:: Ma tête est malade

Une syndicaliste condamnée pour "agression sonore" de policiers avec mégaphone (Le Monde)
Les slogans " Libérez José Bové", "Non aux OGM" associés au son des cloches agitées par une trentaine de militants CGT, Confédération paysanne, Attac, avaient ponctué une manifestation organisée à l'occasion d'une visite à Montbéliard de Claudie Haigneré, ministre déléguée à la Recherche.Amplifié par le mégaphone tenu par Marie-Ange Debard "jusqu'à cinquante centimètres du visage des policiers", selon le parquet, le bruit des manifestants avait résonné une heure durant dans les oreilles des policiers.Ceux-ci souffrant de "troubles acoustiques, d'acouphènes et de maux de tête", selon le parquet, ont déposé plainte quelques jours plus tard, après examen auditif.

50 heures de TIG!

03 décembre 2003

:: US Elections 2004

La bataille tous azimuts de George Soros contre la réélection de Bush - 'A travers un livre cinglant, dans des tribunes de presse et à coups de dollars, le milliardaire américain George Soros se lance tous azimuts dans la campagne présidentielle pour faire battre George W. Bush, une question selon lui "de vie ou de mort".', il aura fort à faire car George W. Bush ne va pas manquer d'argent pour sa campagne présidentielle, déjà 110 millions de dollars dans le trésor de guerre! (Courrier International).

Les démocrates en rase campagne. (Eric Maurice - Courrier International) - Mauvais démarrage pour les élections présidentielles 2004 pour les démocrates: trop de prétendants à l'investiture qui passent leur temps à se chicaner plutôt que d'attaquer Bush, qui lui n'a pas d'opposants dans son parti, flou des opinions et des stratégies, et l'économie (le talon d'Achille de l'administration Bush jusqu'à maintenant) redémarre... Reste l'Irak.
'D'ici à Election Day, le 2 novembre 2004, beaucoup de choses peuvent encore changer, en Irak comme sur le front de l'économie américaine, au bénéfice de Bush comme des démocrates. En février ou mars, ces derniers connaîtront leur candidat, et la vraie campagne électorale pourra commencer. Pour l'heure, met en garde le New York Times, ce flou des tactiques "pourrait n'être qu'un moment passager de la lutte plus large pour savoir si l'élection sera déterminée plutôt par la politique étrangère ou par l'économie". Car ce sont les électeurs qui décideront des grands thèmes de la campagne. Quelle sera leur préoccupation principale ? Trois ans après les attentats du 11 septembre, auront-ils confiance en leur président quel que soit son bilan, ou désireront-ils une alternance démocrate, quel que soit son programme ? De la réponse dépend le siège du Bureau ovale.'

Dean or Gephardt (Jack Beatty - Atlantic Monthly), qui sera le candidat démocrate? Dick Gephardt et Howard Dean semblent les mieux placés. Mais qui est le mieux placé pour battre George W. Bush?

:: Encore!

Bon j'essaye encore un truc!
Les citations encadrées

Je m'fais peur, là!

Normalement le texte encadré est gris avec un cadre pointillé ou plein, gris et bien cadré dans la colonne des posts.

Merci de me dire si ça va pas du tout chez vous, sur votre navigateur!! Je ne suis qu'un très faible amateur/apprenant en ces sortes de choses!

PS.: Merci à ceux qui m'ont répondu, j'utilise la balise blockquote et les bordures sont bleues.

02 décembre 2003

:: Web Digest 02-XII-2003

ONU : le danger d'Al-Qaïda s'étend, menaces d'attaques bio-chimiques
Guantanamo : vers un accord USA/GB
Guantanamo: a brief history
U.S. and Canada: a deepening chasm
Quand certains médicaments cachent leurs propriétés: certains médicaments anti-nauséeux pourraient cacher dans leurs effets secondaires une activité neuroleptique

Reasons to blog (MediaTic)
Chromoweb, pour choisir et essayer les couleurs en web-design (F. Granger)

The power of losing - Importance de la défaite dans l'Histoire
Magnum photo, la collection de l'agence de presse
Everything Seinfeld

:: Harpers

Le site du magazine américain Harpers, créé par Paul Ford sur le modèle de son site F Train, à moins que ce ne soit l'inverse. Ne pas manquer la lecture quasiment indispensable de la Weekly Review, une des choses qui se fait de mieux dans le genre.

:: Anti Harry

Harry Potter, pour immatures de tous âges, par Antonia Susan Byatt, la traduction de la fameuse critique de Harry Potter "au lance flammes" par A.S. Byatt.
[...]' C'est surprenant le nombre de gens - y compris des étudiants de littérature - qui vous avouent qu'ils ne se sont plus projetés dans un livre depuis l'enfance. C'est triste à dire mais souvent l'enseignement de la littérature détruit la vie des livres. Mais avant la vogue appauvrissante des "éditions simplifiées" et la mise en place des départements de "cultural studies" dans les universités, aucun critique ne s'occupait d'Enid Blyton ou de Georgette Heyer. Pas plus qu'aujourd'hui on ne parle du grand Terry Pratchett, esprit métaphysique, créateur d'un monde secondaire énergique et vivant, qui manie la parodie avec une extraordinaire inventivité (tout le contraire d'une imitation servile de modèles périmés) et aborde la question de la mort avec une étonnante originalité. Et qui écrit des phrases renversantes. '

(Article du Monde du 1/12/2003, passe en archives payantes au bout d'une semaine environ).

:: Un roman qui s'écrit avec vous

L'écrivain Michel Quint a lancé une expérience amusante de roman interactif: "Peut être à cause de vous". Un "roman noir, un feuilleton multimédia et une aventure littéraire" qui s'étendra pendant douze mois, jusqu'en septembre 2004. Il y a donc déjà trois chapitres en ligne. Interactif parce que vous pouvez proposer à Michel Quint une proposition de personnage, une idée, une anecdote et multimédia parce qu'on peut lire, voir un clip, écouter de la musique.
Rendez vous sur le site La condition publique et suivre les indications. Petit reproche: le site est en Flash et on est obligé de passer par un long couloir avant d'arriver au roman de Michel Quint.

:: Espoirs de paix

Initiative de paix au Proche-Orient: un "plan de règlement alternatif" au Proche Orient a été lancé Lundi 1er décembre 2003 à Genève lors d'une cérémonie réunissant près de 400 personnalités du monde entier. Les architectes de l'initiative sont l'ancien ministre israélien de la Justice Yossi Beilin et l'ex-ministre palestinien de l'Information Yasser Abed Rabbo.
' [...] Le plan de Genève réussira-t-il à faire jaillir au grand jour cette profonde aspiration de paix ? Ou bien s'inscrira-t-il dans la très longue liste des belles intentions restées sans lendemain ? La grande force de cette initiative réside dans son immense faiblesse : elle n'a la caution d'aucun gouvernement. Elle suscite même la plus extrême méfiance de ceux qui sont censés préparer l'avenir de leurs peuples, qu'il s'agisse d'Ariel Sharon, pour les Israéliens, ou de Yasser Arafat, pour les Palestiniens. Quant à ceux qui prêchent à tort et à travers au nom de la " communauté internationale ", ils restent dans une prudente expectative ; comme s'ils craignaient d'éteindre la flamme, en cherchant à la raviver. C'est beaucoup mieux ainsi. (...) L'initiative présentée aujourd'hui peut facilement s'inscrire dans le prolongement de la " feuille de route " internationalement adoptée mais restée lettre morte. Elle deviendra alors un véritable plan de paix et connaîtra son heure de vérité le jour où l'on saura jusqu'où George W. Bush est prêt à l'appuyer.'
Pierre Rousselin (Le Figaro).

Les principaux points de l'accord

01 décembre 2003

:: Philip Pullman

Philip Pullman: The Daemon King (The Independent), portrait:
'The magpie is an apt symbol of Pullman's wide range of interests, which go from drawing - he provided all the chapter headings for HDM - to playing the guitar, watching Neighbours and, currently, carving his own rocking-horse. Of HDM, he says, 'I have stolen ideas from every book I have ever read.' Other moments of inspiration came from films, a Finnish phone directory and from strolling round Lake Bled in Slovenia, where the constant rumble of overtaking skateboarders gave him the notion of the 'mulefa', elephant-like animals that use giant oiled seed pods as their means of locomotion.'

HDM: His Dark Material, (A la croisée des mondes)

:: VSV #2

Vous souvenez-vous de Leny Escudero?

Cet après-midi, au bureau, je sifflotais un air, et d'un seul coup ça m'a fait penser à une chanson de Leny Escudero: "Pour une amourette"... Je devais avoir quinze, seize ans quand je chantais ça!

Google Search: Leny Escudero.

:: Coup de peinture

Observations sur le changement de présentation de Douze Lunes:
- conforme à ce que je voulais sous IE5, IE6.
- mais des différences dans l'interprétation du style sous Netscape 7: ce navigateur ignore totalement la justification des paragraphes, la taille fixe des polices en pixel, certaines spécifications (la ligne pointillée sous la date) et la largeur proportionnelle ("width"). Ce qui laisse penser que le modèle de base fourni par Blogger et sur lequel je me suis basé est fait pour IE.

Bon ça ira comme ça, il faut que je change l'interligne des billets (et seulement des billets) et je m'interroge toujours un peu sur la couleur de fond (blanc trop violent aux yeux) et une possible séparation entre la colonne principale et la sidebar. La sobriété de l'ensemble me plaît...! mais peut-être qu'une touche de couleur supplémentaire s'impose, je me tâte.

52% des visiteurs de ce site utilisent IE6, 34% IE5, 2% Netscape 4, 1,2% Netscape 7 et 11% un autre navigateur. Ca fait 86% pour Internet Explorer!

30 novembre 2003

Patience

Je reviens bientôt! Du moins je pense.

J'ai passé l'après midi de Samedi à changer la présentation de ce weblog. Pourquoi?
(1) pour m'occuper l'esprit et les mains,
(2) pour changer, for the sake of it!,
(3) pour me redonner envie de bloguer,
(4) pour que la page soit à la fois plus fluide et plus légère à charger (je ne sais pas trop si j'y ai réussi, mais au moins il n'y a plus de tables, faites moi savoir si ça s'affiche mal, j'ai essayé avec IE6 et Netscape 7, et c'est OK, apparemment).

On va voir si ça aura eu un effet!

29 novembre 2003

:: Attention et détachement

'Attention et détachement: le sage est d'autant plus attentif à ce qu'il fait qu'il est davantage détaché du fruit de l'acte, comme on dit en Orient, autrement dit de tout profit attendu. Cela ne l'empêche pas de viser, quand il agit, tel ou tel résultat (agirait-il autrement?). Mais il le vise sans rien attendre, sans rien espérer, comme l'archer, c'est un exemple traditionnel, vise la cible devant lui. L'atteindre? Il n'est pas temps encore. Le tout est de la viser bien. Et il l'atteint d'autant mieux qu'il est plus serein, plus détendu, plus concentré, tout entier dans son acte, ici et maintenant, et pas dans la cible là-bas ou tout à l'heure! Ce n'est pas la cible qui importe; c'est la flèche. Ce n'est pas l'espérance c'est l'acte. Cela est vrai a fortiori de notre vie. Car quelle est la cible de vivre? Il n'y en a pas. La vie est elle même à soi sa visée, comme dit Montaigne, et c'est pourquoi le sage n'en attends rien: puisqu'il a tout quand il l'a. Il ne vit pas pour: il vit, simplement. Il n'espère pas: il agit. Il ne regrette pas: il se souvient. Ni espérance ni nostalgie; ni crainte ni remords.'
André Comte-Sponville
De l'autre côté du désespoir

:: VSV #1

Vous souvenez-vous du programme spatial Apollo?

Apollo: The Moon Missions
The Apollo Program
The Apollo Program (1963 - 1972)

26 novembre 2003

Avis d'automne

C'est l'automne, les blogs morts se ramassent à la pelle. Je vous avoue que j'ai un peu perdu mon "blogging mojo" moi aussi. L'usure. Le sentiment que je suis de moins en moins naturel, personnel, et de plus en plus tenté de plaire aux lecteurs, bref que ce blog me ressemble de moins en moins. Et ça m'ennuie. D'où la tentative de reboot l'autre jour. Mais je me dis que ça peut revenir alors, non, je ne ferme pas Douze Lunes. Mais j'ai moins envie ou plus exactement j'ai envie de changer de sujet. Alors pas de hiatus non plus, pas vraiment. Simplement moins de billets ici pendant quelques temps, moins de liens, moins...! Par contre surveillez JR Files, mon photoblog qui, lui, me motive toujours et auquel je vais ajouter d'une manière ou d'une autre de petites proses, fictionnelles ou non, les fameux racontars promis dans le sous-titre.

23 novembre 2003

Des papous dans la tête

Vous devriez écouter Des papous dans la tête chaque dimanche sur France Culture. Vraiment, vous devriez. Ce sont des gens intelligents plein d'humour et plein de talents qui s'amusent avec la littérature. C'est bien. Et le monde est bien fait car sur le site de l'émission vous pouvez écouter quand vous voulez l'émission de la semaine et mieux vous pouvez même écouter ou réécouter les anciennes émissions.

The Meatrix

Avalez la pilule rouge et pénétrez le monde véritable celui de The Meatrix!

Amusante et bien faite, une parodie du célèbre film en forme de message contre l'industrie agro-alimentaire.
(Via Gothamist)

22 novembre 2003

Les champions

L'Angleterre remporte la coupe du monde de Rugby (Le Monde):
"L'Angleterre est devenue samedi la première équipe de l'hémisphère Nord championne du monde de rugby après avoir dominé l'Australie en finale, 20-17 après prolongation (14-5 ; 14-14) au stade olympique de Sydney.
C'est le gaucher Jonny Wilkinson qui a offert la victoire aux siens d'un drop du pied droit à la dernière minute de la prolongation. "

40 ans

Je ne me souviens plus ce que je faisais quand j'ai appris l'assassinat de John F. Kennedy à Dallas, Texas, le 22 novembre 1963. Je ne me souviens même pas du tout de l'assassinat du président des Etats Unis, ce jour là. J'avais six ans, faut pas pousser!

19 novembre 2003

Vénéré Président

le soleil rouge du président Mao

Stefan Landsberger's Chinese Propaganda Poster Pages.

Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. J'avais une quinzaine d'années, mettons 1972. Mon père, qui était loin d'être gauchiste, avait acheté "Le petit livre rouge" du président Mao. Pour s'informer sur l'Ennemi probablement! J'ai donc lu "Le petit livre rouge" assez jeune. Cette prose simple, répétitive, cette logique de plomb, cette langue de bois si rassurante et si exaltante à la fois, cette détestation implicite de la nature humaine, voire de l'humanisme (humain, trop humain), cette promesse de grands soirs et de lendemains qui chantent, me plaisait beaucoup. Je me gardais bien d'y croire, ça restait du domaine de la fantaisie: devenir communiste, pire, maoïste, était considéré chez moi, à l'époque, comme une grave déviation qui aurait fait de la peine à tout le monde et aurait déçu gravement mon père. J'ai lu aussi, peu de temps après, "Quand la Chine s'éveillera" d'Alain Peyrefitte (un auteur qui avait, lui, toutes les garanties pour être lu sans crainte!), et j'étais baba devant la légende de la montagne déplacée par les millions de fourmis humaines exaltées par le marxisme-léninisme. Quelle revanche sur l'ordre naturel! Quel triomphe de la volonté! Je devins maoïste, très brièvement, quelques mois, vers l'âge de 18 ans, avec tout le zèle des nouveaux convertis aggravé par une bonne crise de misanthropie. C'est passé très vite.
Très belles affiches de propagande sur ce site.
(Via Ciscoblog, encore lui!)

Emporter une bibliothèque

J'ai trouvé ça dans "Ciscoblog". "Recommandations aux promeneurs" de Jacques Réda est le seul livre de cet auteur qui me manque car épuisé. Ecrivez avec moi chez Gallimard pour leur demander qu'ils se hâtent de le remettre sous presse, merci.
Il est toujours très plaisant de voir qu'on n'est pas le seul à être affligé d'un trait ou d'une habitude que la plupart de gens (que je connaisse) considèrent comme une douce dinguerie. J'aime beaucoup: "un désir naturel d'emporter une bibliothèque"! Merci Francis et merci Jacques Réda:

Recommandations aux promeneurs (extrait)

[…] Encore tout récemment le train restait une des meilleures façons d’associer le déplacement et la lecture. On y pouvait lire alternativement (voire, à partir d’un certain degré d’apprentissage, simultanément), quatre ou cinq pages d’un livre et plusieurs kilomètres d’un parcours. Désormais qu’on va de Paris à Dijon en une heure, ce confort de très haute culture va rejoindre d’autres bonheurs du passé. Cependant l’amateur de circulation indépendante représente toujours un cas spécial. Sans doute, comme à l’automobiliste, et à plus forte raison puisqu’il ne dispose que de deux roues, vaut-il mieux lui déconseiller de lire en roulant. En revanche, à l’instar du piéton, il possède cet avantage d’interrompre aisément sa route où et quand il le veut. Un bouquet de pins, une clairière entrevue, le rebord d’une fontaine lui suggèrent irrésistiblement la volupté de s’asseoir ou de s’allonger contre le doux corps spirituel qu’un livre enferme et qui va l’envelopper, avec l’œil du soleil glissant vers la fin de son chapitre. Mais comme la durée de sa promenade ne se borne pas dans un jour, et que l’encombrement de son bagage connaît au contraire des limites, il lui faut bien trancher entre un désir naturel d’emporter une bibliothèque, et la crainte tout aussi normale d’en subir les inconvénients. Avant de tirer harmonieusement les leçons de la pratique, j’ai moi-même voyagé dans les plus absurdes conditions, trimbalant sur mon dos des kilos de bouquins dont la plupart restèrent enfouis sous mes chemises, au fond du sac. Puis, passant d’un extrême à l’autre, il m’est arrivé de partir sans aucune provision, mais de revenir sous un poids de volumes intolérable, et que leur disparate faisait encore plus accablant. Car il se passe alors une chose très simple, c’est qu’au bout de quarante-huit heures de pénurie on ne tient plus. On se jette dans n’importe quelle maisons-de-la-presse-bureau-de-tabac de campagne, on fouille de fond en comble le soir l’unique librairie du chef-lieu. Il y traîne bien toujours des éditions de poche de poètes qu’on croit savoir par cœur, et une fois de plus, par un entêtement masochiste, on rachète quelque tractatus qu’on ne comprendra jamais. Suivant la région où l’on rôde, on est tenté de se procurer deux énormes tomes de Contes et Légendes du Bas Morvan, ou une étude savante sur la perception de la gabelle à Niort, entre 1715 et 1732.[...]

Jacques Réda

Reboot

De temps en temps je repars sur cette page d'accueil à blanc. Je redémarre, je reboot, je fais un reset de mon blog. Ca m'est nécessaire. Vous assistez à un reboot de Douze Lunes (c'est pas le premier). C'est nécessaire parce que ce blog me sortait par les narines ces temps-ci et était devenu un sujet majeur de déception, frustration, stress et insatisfaction. Si vous constatez des changements sur ce blog ça ne sera pas par hasard.

17 novembre 2003

Technorati Growing Pains: problèmes de surcharge chez Technorati. La blogosphère mondiale est comme l'univers, en pleine expansion!
"Allow me to give you some growth statistics: One year ago, when I started Technorati on a single server in my basement, we were adding between 2,000-3,000 new weblogs each day, not counting the people who were updating sites we were already tracking. In March of this year, when we switched over to a 5 server cluster, we were keeping up with about 4,000-5,000 new weblogs each day. Right now, we're adding 8,000-9,000 new weblogs every day, not counting the 1.2 Million weblogs we already are tracking. That means that on average, a brand new weblog is created every 11 seconds. We're also seeing about 100,000 weblogs update every day as well, which means that on average, a weblog is updated every 0.86 seconds. "
Six Feet Under, deux derniers épisodes de la troisième saison, hier soir. La crise est générale (ce pauvre Nate!) et tout le monde est plus ou moins déjanté. Il me semble que l'on a passé une saison à essayer de corriger un mauvais virage dans le scénario: l'histoire de Lisa et Nate. La correction est faite. On ne va pas se plaindre: Lisa était antipathique au possible. Une saison de transition, donc. J'espère que la démission de Lisa nous ramènera Brenda, qu'on a trop peu vu cette saison. Brenda est mon personnage préféré, avec Ruth. D'une manière générale les personnages féminins de cette série sont bien plus intéressants que les masculins. Comme dans la vie? C'est un peu regrettable (mais un peu seulement) qu'à la fin du dernier épisode de la troisième saison tout le monde se retrouve quasiment à la case départ. Comme dans la vie aussi? Sauf Rico, le seul personnage qui ait épaissi cette saison ("évolué" serait trop dire).
Dans l'épisode final la scène du cimetière (le rêve de Claire) est un peu "too much", mais pour le reste c'est un excellent épisode réalisé par M. Allan Ball lui même (l'avant dernier par Kathy Bates).

Bon, maintenant il va falloir attendre septembre prochain pour la suite, avec ses idioties de passer deux épisodes à la suite l'un de l'autre par semaine. Bêtise!

16 novembre 2003

" 'I just try to please the rest of my team-mates with my performances.' "
Jonny Wilkinson (BBC).

" 'When it comes down to it, it's quite a simple game. You've got to win the ball and go forward, and play your kicking game. And we edged both those areas today.' "
Martin Johnson: We kept it simple (BBC).
Operation Holy Tuesday (Spiegel On Line) Comment les attentats du 11 septembre 2001 ont été préparés...
(Via Linkmachinego)
Bienvenue dans le monde moderne, la dernière tendance à la mode serait-elle de prénomer ses enfants du nom d'une marque? US babies get global brand names (BBC)
"It is no different from the 19th century when parents named their children Ruby or Opal... it reflects their aspirations"
Beau site du dessinateur de comics Scott McCloud, il faut s'y promener il y a plein de choses intéressantes, j'ai beaucoup aimé My Obsession with Chess, un webcomic qui porte sur les obsessions adolescentes (j'en ai eu ma part!). Et Scott McCloud a aussi un weblog: The Morning Improv. Scott McCloud est l'auteur de deux bandes déssinées sur la bande dessinée (entre autres): L'art invisible et Réinventer la bande dessinée.
Review: Trawler by Redmond O'Hanlon (Guardian)
'O'Hanlon is also crucifyingly funny. Who else would know about the dangers of urinating in the Amazon, where a candiru fish 'attracted by the smell, will swim excitedly up your stream of uric acid, enter your urethra like a worm into its burrow, and stick out its retrorse spines. Nothing can be done. The pain is spectacular. You must go to a hospital before your bladder bursts; you must ask a surgeon to cut off your penis'. (O'Hanlon gets around the problem by designing an anti-candiru device from a cricket box in which the front panel has been replaced with a tea strainer.) '

15 novembre 2003

:: Oz rules!

Bon, c'est le week-end et on a le temps d'écouter un peu de musique, depuis quelques jours je surfe au son de ces excellents programmes d'Ukulélé, à Santa Monica les gars de KCRW travaillent toujours et on peut trouver des enregistrements de leur émission: Morning Becomes Eclectic. Le format est simple: mini-concert (5 ou 6 chansons) et un petit interview, le tout en 30 minutes. On peut écouter les émissions et même les regarder au moyen d'une webcam. Alors donc on a sélectionné pour vous:

Tout en écoutant ces artistes on pourra aller se promener dans l'oeuvre d'Andrew Skwish illustrateur, photographe. Et dans celle de Michael S. Wertz, illustrateur.

Une belle trouvaille de BoingBoing: The Greatest Album Covers That Never Were, Art Rock a demandé à 100 artistes de créer une couverture d'album pour leurs musiciens favoris.

Et au chapitre "photoblog" (ou "photolog") nous avons ce soir: Satan's Laundromat "a Brooklyn-based photolog with an emphasis on strange signage, urban decay, and general weirdness."

Demain matin c'est le grand match. Je ne vous dirais pas qui je supporte, mais vous avez noté que j'ai repeint ce blog aux couleurs de l'Australie (sort of!)!

14 novembre 2003

:: I bet you didn't know


13 novembre 2003

:: Everyday matters


12 novembre 2003

:: Créatures célestes

  • Financier Soros puts millions into ousting Bush (Guardian) - George Soros, le millardaire, veut Bush out en 2004, il est prêt à mettre 15 millions de $ de ses propres deniers dans cet objectif.
    Le milliardaire George Soros en campagne pour faire battre George Bush (Le Monde).

  • 'I was guilty. I did my time' (Guardian) - L'écrivain de romans policiers victoriens Anne Perry a été condamné pour un meurtre, elle a payé sa dette à la société, mais 30 ans après le passé l'a rattrapé.
    ' "Why can't I be judged for who I am now, not what I was then?" asks the novelist Anne Perry. But she knows the question is pointless. Sometimes the past casts too long a shadow. In 1954, Perry - then a 15-year-old called Juliet Hulme, living in New Zealand - helped to bludgeon to death the mother of her friend, Pauline Parker. Both were convicted of murder and sent to prison. The grisly story was the subject of Peter Jackson's film Heavenly Creatures, in which Hulme was played by Kate Winslet. She was released from prison in 1959 and set about reconstructing her life. "I had to give up my past - the hardest thing imaginable - and begin life in my new identity as Anne Perry, knowing even a tiny slip could unravel everything," she says. She became a Mormon and moved to a small, secluded community in Scotland.'

  • Raymond O'Hanlon (Guardian) , écrivain, biologiste, un sacré bonhomme! A lire absolument: ses récits de voyages.

  • "Hunting Knife" (New Yorker) , une nouvelle d'Haruki Murakami.

  • "Another Astronaut" , (Taitlin Towers), une nouvelle par Corin Cummings.

  • Speaking with the speaker" (New Yorker) , Jonathan Franzen et la littérature politique.

  • Questions for President Bush's next press conference, (New Yorker) by Calvin Trillin.

  • Jessica Lynch (Libération), une lamentable affaire.

  • Avec le "1-1 Cav" (Le Monde).

  • Art Spiegelman (L'Express) L'auteur de "Maus" sort "Bons baisers de New York". Portrait et préface de Paul Auster.
    'Spiegelman, lui, entend bien s’inquiéter. C’est sa vocation. La vie l’ayant voué à l’inquiétude, il a pris celle-ci à bras-le-corps, et il bondit à chaque injustice qu’il perçoit dans le monde, écume dûment de rage devant les insanités et les stupidités des hommes du pouvoir, refuse d’accepter sans sourciller. Non sans esprit, il est vrai, et sans jamais se départir de la touche comique qui est sa marque de fabrique. Mais l’autosatisfaction est bien la dernière chose que l’on pourrait reprocher à cet homme.'

  • Alfred Hitchcock Cameos (via Incoming Signals)

11 novembre 2003

:: Fragments

  • Les Fragments de City of Sound.

  • Magnifique vue de la terre, et une autre prises à bord de la Station Spatiale Internationale (les trainées blanches sont des "contrails" les traces de condensation laissées par les jets).

  • Polar Inertia un très beau photoblog.

  • Porno Karaoke, en Allemagne.

  • Articles de Ted Connover.

  • "Philip Pullman: You Ask The Questions"
    "In His Dark Materials, the characters have a "daemon" - an animal that reflects upon their true character. What animal would you have?

    I suspect that mine would probably be one of those birds that steals bright things - a jackdaw or a raven. A raven would be nice because it is, in the mythology of some native American tribes, the emblem of a trickster and a storyteller is a kind of trickster. When I make up stories, I steal bright things. Anything that glitters in an interesting way, I pick up and take back to my nest. It doesn't have to be a diamond. It can be a bit of silver paper. It's the glitter that matters. I'm happy to steal from Shakespeare and also from Neighbours."


  • Gould's sketchbook of fishes.

---------------

"Garde, Vieux Monde, tes fastes d'un autre âge. Donne-moi la foule de tes pauvres, tes exténués impatients de respirer la liberté, le rebut de tes rivages surpeuplés, envoie-les-moi, les déshérités, que la tempête me les apporte. De ma lumière, j'éclaire la porte d'or."
Emma Lazarus

06 novembre 2003

:: Seymour Hersh dans le New Yorker, cet interview et son reportage sur l'administration Bush et les armes de destruction massives en Irak sont à lire (oui, en anglais!)
"One of the great questions is “Were they lying? Did they know the truth?” And the answer, I think, to a large degree, is that, whatever they may have suspected, they didn’t know the truth, because the truth was simply impossible for them to see. The system had been set up so that they saw only what they wanted. And, you know, these people, Secretary of Defense Donald Rumsfeld and Deputy Secretary of Defense Paul Wolfowitz in particular, came to the office openly suspicious of the intelligence community and the bureaucracy. They thought they were too soft on Iraq, not tough enough with Saddam, not able to make the decisive choices. So what you have is a bunch of people who weren’t lying; they simply had fixed the system so it couldn’t give them information they didn’t want to hear. One of the intelligence guys I talked to used a wonderful analogy. He said, “It’s as if you all had gone into a planetarium and the software for the sky show had gone bad and you were seeing the wrong sky, and you walked outside, and you looked up and you said, ‘Hey, what’s going on. This isn’t right.’” And that’s what they had done: they had gone into the planetarium, they set themselves up with the wrong software, and then they were surprised to find that the rest of the world didn’t conform—the war began, and there were no W.M.D.s."
:: CISCOBLOG: "à chaque fois, je constate que le moment de la résignation dans une queue de Macdo ou dans un embouteillage est un grand moment de paix intérieure."

05 novembre 2003

:: Guggenheim Museum - The Collection on line: 'The Guggenheim collection online premiered in April 2001 with a selection of works of art from the New York museum's holdings. Currently representing 169 artists, the collection online encompasses both the classic and the new—from the Guggenheim's earliest work, an 1867 landscape by Camille Pissarro, through more recent acquisitions...'
(Via Megnut)
:: Donc après quelques jours d'utilisation de TypePad, je reconnais que c'est très pratique et très bien fait. Mais il faut prendre au minimum l'option intermédiaire, l'option de base est trop limitée à mon goût. Le système de chargement des photos est excellent et pratique, la gestion des listes pour les éléments de la "sidebar" est un plaisir d'utilisation, les commentaires et le trackback intégrés sont indéniablement un plus. Le compteur est assez succinct cependant et si vous choisissez la version de base vous n'avez accès à votre présentation qu'au travers de combinaisons de "templates" existants. Mais pour un prix somme toute modique vous pouvez avoir la version intermédiaire qui vous permet un meilleur contrôle de votre "template", la possibilité d'avoir un album photo, trois blogs, l'envoie d'entrées par e-mail, la possibilité de poster à l'avance et 100 M de stockage ce qui devrait vous emmener sur vos vieux jours sans problèmes!
:: Kevin Sites Blog. Reportages d'Irak: "Pease himself is a doer and a prime example of a soldier squeezed into the role of a diplomat. He’s a man who admits he doesn’t like to read much, get bored easily. You can imagine him smiling uncomfortably, drinking pot loads of tea and enduring small talk and other requisite niceties in all his meetings with sheiks and local tribal chieftains. He'd rather be out on raids with his men -- leading and giving orders rather than sitting and listening."
:: Et maintenant j'en ai marre des titres à chaque billet. Je passe trop de temps à les chercher!

03 novembre 2003

Aventure bloguesque

:: Publier un blog n'est pas sans dangers même si ce weblog n'a qu'un faible nombre de visiteurs et qu'on croît avoir fait une belle trouvaille. Simon Waldman découvre un jour un numéro de "Home & Gardens" datant de 1938, dans lequel figure un article sur la maison de Hitler. Il poste cet article sur son weblog Words of Waldman et le ciel lui tombe plus ou moins sur la tête: problèmes de copyrights et accusations d'être un sympathisant nazi... Simon Waldman est aussi directeur du Guardian numérique. Il raconte:
At home with the Führer (Guardian)

01 novembre 2003

Surf journal

- Libertarians Pursue New Goal: State of Their Own (NYT) - Des nouvelles du "Free State Project".
- From Noah's Curse to Slavery's Rationale (NYT)
- What's really wrong with the United States medical system? (Kuro5hin) -Bien expliqué.
- No-Shopping Christmas (Kuro5hin) - D'accord! et abolir le 1er Janvier aussi!
- Un blog (Atrios) poursuivi pour diffamation?


- La gauche déplore le "choix de fermeture et de repli" de la Ligue communiste révolutionnaire (Le Monde) - Ah bon? On espérait quoi...?
- La chronique média de Schneidermann (Libé) - Cibles de la semaine: Claude Imbert, Franz-Olivier Giesbert et au passage... Le Monde! Ils l'ont bien mérité tout d'même!
- Michael Jones, l'ancienne star des All Blacks, prêche sa foi dans le rugby samoan (Le Monde)

Jeff Buckley

:: "Let's gonna drink and sleep!", dit Jeff Buckley à la fin du somptueux "Live at Sin-é". Ce type était un artiste extraordinairement talentueux, et beau en plus.

Plutôt que d'aller dormir, la nuit du 29 Mai 1997, Jeff Buckley décida d'aller se baigner dans le Mississipi, tout habillé. Son corps ne fût retrouvé que le 4 Juin suivant. Il avait 30 ans. Il nous a laissé son magnifique "Grace" et ce "Live at Sin-é" qui tourne toute cette après-midi sur mon lecteur de CD.

Agrégateur

:: Finalement je reconnais que c'est bien pratique un agrégateur quand vous voulez lire un grosse pile de weblogs par exemple. J'utilise deux agrégateurs en ligne (comme ça je peux les consulter de partout): Bloglines et aussi News Is Free (en fait News Is Free m'envoie directement dans ma boite aux lettres électronique les titres du jour de mes journaux favoris).

Mais j'aime mieux quand le fil RSS comprend tout le billet du blogueur plutôt qu'une quarantaine de mots voire une ligne.

Bon c'est pas chouette pour les blogueurs qui soignent leurs lay-outs, cependant!

Couillonades

:: Blueprint for a Mess (NYT Mag.) - Comment l'administration Bush a merdoyé l'après-guerre, un catalogue d'erreurs et de sottises, de manque de préparation et de planning, de confiance mise dans les mauvaises personnes. (Long article)
"I know they expected to be greeted with flowers and candy, or at least the civilians in the Pentagon had assured them they would be. But we know from experience that this kind of welcome lasts only a few days at most. You are welcomed with roses -- for one day. Then you have to prove yourself, and keep on proving yourself, every succeeding day of the mission. There are no excuses, and few second chances. That was why, when we went into Bosnia, we went in hard. The only way to keep control of the situation, even if people are initially glad to see you, is to take charge immediately and never let go of control. Instead, in postwar Iraq, we just stood around and responded to events, rather than shaping them.''
Maj. Gen. William Nash (retired).

Rugby

:: J'ai regardé Irlande - Australie ce matin. Très beau match. Je regarde le plus souvent possible les matchs de cette coupe du monde de rugby. La semaine dernière il y a eu un Angleterre - Samoa absolument magnifique.

Le rugby c'est le sport le plus enthousiasmant à regarder. Il y a beaucoup d'action, de belles envolés, du contact, du suspens. C'est très technique et on peut voir des gestes très affûtés et d'une grande finesse malgré la brutalité apparente. Les équipes en découdent avec franchise, engagement et une certaine violence contenue par les règles complexes et très strictes. L'action est longue, pas trop hachée et facilement suivable. Il y règne un esprit sympathique et sportif malgré les horions échangés dans le feu de l'action de temps à autre. L'arbitre est respecté des joueurs qui ne s'avisent pas de discuter le moins du monde ses décisions. C'est une belle leçon. Certains joueurs sont beaux à voir jouer, ils ont une espèce d'élégance naturelle, une adresse, une délicatesse étonnante chez ces gros balaises qui sont redoutables, par ailleurs, dans les plaquages.

Il règne un esprit sympathique parmi les spectateurs et les supporteurs. J'ai été voir France - Irlande il y a trois ans au Stade de France. Parmi une vaste majorité de supporteurs Français bien passionnés il y avait un petit groupe d'Irlandais non moins enthousiastes, il n'y avait aucune hostilité, plutôt même de la camaraderie au bout de quelques temps. Et pourtant les Irlandais ont gagné, ce jour là!

Ce qui m'agace c'est une certaine anglophobie perceptible chez les supporteurs Français et le coté chauvin du sud-ouest, fier de son patelin béarnais bien franchouillard! "Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part", comme dit Brassens.

- Coupe du monde de rugby, site officiel 2003, en français.

- World Rugby - Coupe du monde de Rugby 2003, en français.

- BBC SPORT: Rugby World Cup

Daltonisme

:: Peut-être vous demandez-vous comment on voit les couleurs quand on est daltonien. Je ne suis pas daltonien mais quelqu'un de mon entourage l'est. Nous avons de temps à autre des divergences bizarres, genre:
- "là c'est bleu et là c'est violet foncé"
- "non, c'est tout bleu".

Il existe plusieurs sortes de daltonisme. La pire est celle de ceux qui voient le monde en noir et blanc. Pour se rendre compte de la perception des couleurs par les différentes variétés de daltonisme, ce site est vraiment bien fait:

Color Vision (en anglais)

Via un blog mais j'ai oublié lequel.

31 octobre 2003

JR Files

:: Allez, c'est parti!

Il y a deux ans j'avais ouvert un blog plus autobiographique que Douze Lunes, qui s'appelait JR Files. Mais au bout de quelques temps la seule chose que j'aimais dans ce blog c'était le titre, alors je l'ai zigouillé.

Mais l'envie de faire quelque chose de complémentaire à Douze Lunes, plus autobiographique et surtout l'envie d'avoir un photoblog m'ont fait rouvrir JR Files, chez TypePad (j'étais volontaire pour béta-tester, alors j'ai eu une sorte de discount!).

Le nouveau JR Files est sous titré : "photos et racontars", ce qui indique assez clairement le contenu: des photos et des textes autobiographiques ou fictionnels, mais surtout des photos.

Pour l'instant il n'y a qu'une seule entrée, une photo. Mais ça va vite s'étoffer.

Donc voici (tatamm!): JR Files! Enjoy!

Raconte pas ta vie!

:: Oups! Semaine creuse sur ce weblog. Merci d'être encore là. A toutes fins utiles voici quelques explications:

Dimanche: envie de lecture pas de web, des bédés: "Blacktown" de Throndheim, "Donjon" de Sfar et Trondheim, un roman: "Love Me" de Garrison Keillor. Le soir: "Six Feet Under" (deux épisodes) sur Canal Jimmy.

Lundi: mon Fournisseur de Services Internet a des jours sans ces temps-ci. Lundi était un jour où la bande passante était ridicule et le ping astronomique (comme ce soir d'ailleurs). Tout le peu de temps passé sur le web l'a été a rechercher péniblement des informations sur les incendies en Californie pour savoir si le lieu du futur mariage d'une amie avait brûlé ou non (s'il a pas brûlé c'est pas passé loin) [NB: Je suis invité à ce mariage l'été prochain, je sais donc déjà où je vais passer mes vacances!].

Mardi: dîner au restaurant avec des gens réels, près de la place d'Italie. Rentré tard. Dodo.

Mercredi: testé TypePad, déçu pas emballé (voir commentaires), vais aller voir chez U-blog nouvelle formule (j'ai envie d'un autre blog pour mes photos et quelques autres petits trucs, pour un certain nombre de raisons j'ai envie de faire ça sur une autre solution de blogging que Blogger, bien que je sois très satisfait de Blogger). [PS: Je reste avec TypePad finalement, plus de précisions bientôt].

Jeudi: "The West Wing" (deux épisodes) sur Série Club. Une de mes séries préférés du moment avec "Six Feet Under". Un peu de navigation après mais pas assez pour bloguer.

29 octobre 2003

Blogger code

:: Mon blogger code:
B8 d- t- k+ s+ u f i o- x-- e- l c-
Et sa traduction.
(via mediaTIC)

25 octobre 2003

Un Samedi soir à la maison

:: Un café léger, un peu de musique (le magnifique "Live at Sin-é" de Jeff Buckley, en l'occurence) et admirer les photos de Trevor Brady et passer du temps sur Daily dose of imagery, un superbe photolog. Pas si mal pour un Samedi soir. (Il y a bien la Star Ac' à la télé, mais bon...!)
(Merci pour la musique à Chryde et KMS et à Conscientious pour Trevor Brady)

Chanter libère

:: Une remise de peine en échange d'une bonne chanson:
"(...) six prisonniers russes qui participaient à un concours national de chant réservé aux détenus ont suffisamment plu aux juges pour pouvoir prétendre à une remise de peine, a rapporté vendredi l'agence de presse Interfax.
Les six détenus faisaient partie d'un groupe de 23 finalistes. Au total, plus de 800 prisonniers avaient soumis des enregistrements de leur cru dans le cadre du concours, qui s'est tenu dans une salle de spectacle de Moscou."
(Yahoo! Actualités)

24 octobre 2003

Ex-chômeur

:: Tiens, donc! Daniel Schneidermann à retrouvé du boulot... à Libération, pour une chronique hebdomadaire! Bon, pour l'instant il ne tape que sur Ardisson!

C'était pas si mal...

:: Selling you a new past (The Independent): un groupe de sociétés de marketing américaines a trouvé un moyen de vous faire croire à posteriori que votre expérience de leurs produits était une bonne expérience, une expérience que vous aimeriez renouveler, évidement, et recommander à vos amis. Ca s'appelle "memory morphing". Disney a déjà testé ça dans une campagne dont le slogan était: "Remember the magic" dans le but d'infiltrer de faux bons souvenirs d'enfance dans l'esprit des clients... Il paraît que ça marche, sauf si votre expérience du produit était vraiment détestable, mais si elle était simplement moyenne?
(via Things Magazine Weblog)

23 octobre 2003

L'avenir des hyperliens

:: Internet : les éditeurs responsables des hyperliens: Selon le Forum des droits de l'Internet, avant de mettre un lien vers une page web sur votre site il vous faudra vérifier si tout le contenu de cette page est licite et même l'ensemble du site auquel appartient cette page! Si cette proposition devient loi, ça sera un plaisir d'avoir un weblog!
"Les hyperliens constituent la structure même du World Wide Web. C'est par ces liens, reliant des ressources diverses entre elles, textes, images, documents audiovisuels et multimédias provenant du monde entier, qu'existe la richesse de contenus de l'Internet. Et la profusion de ces liens, à l'origine du concept de 'navigation' sur Internet, permet aux utilisateurs d'accéder à des millions de pages. De très nombreux sites personnels - ou amateurs - sont connus grâce aux liens établis par des sites bénéficiant d'un plus large public. Si, pour se prémunir contre le risque de procès, les éditeurs de sites décident de limiter leurs liens vers des sites externes et les moteurs contraignent leur capacité d'indexation, une grande part du Web s'en trouverait ignorée du public. Et la richesse intrinsèque de la Toile risque d'être mise à mal." (Le Monde)

[P.S. 23h30: MediaTIC rebondit sur ce billet et ajoute le texte du Forum et un lien vers ce texte]

22 octobre 2003

Hypocondre

:: J'ai lu ça tantôt:
" Ainsi que beaucoup de mes contemporains, je possède un organe nommé l'hypocondre qui n'est jamais en très bonne santé. Cette masse d'angoisse errante est difficile à localiser. Comme un petit peuple juif, elle n'arrête pas de se promener d'un coin à un autre de l'organisme.
Mon hypocondre migre ainsi au gré de l'actualité. Il est comme un sous-marin soviétique, faisant surface là où on l'attend le moins.
Ses spécialités: la migraine ophtalmique, la douleur de positionnement, la névralgie intercostale, la tachycardie. (...)
Oui, car l'hypocondre marche main dans la main avec les médecins à qui il assure un revenu régulier en tirant sans cesse la sonnette d'alarme des maladies imaginaires."

C'est de Joann SFAR, dans un livre appelé "Ukulélé".

J'aurais pu l'écrire! Bon, j'aurais pu et je l'ai pas écrit, et ça m'agace parce que j'aurais pu! J'aurais bien aimé en plus, l'écrire! Je me serais trouvé malin.

Parce que moi, question hypocondre, j'en connais un rayon!

21 octobre 2003

Encres de Chine

:: C'est un mardi soir où on passera un moment à admirer l'oeuvre de deux artistes chinois: en premier lieu les magnifiques estampes de Peng Qiang Hua, pleines de douceur et de poésie et en second lieu (ou en premier, après tout c'est vous qui décidez d'un coup de clic), les merveilleuses calligraphies de Katherine Xiao Kejia.
Le revenu des limbes virtuelles Solipsistic nous a conduit à ces découvertes dans le site d'une galerie qui vaut la peine d'être exploré (le site), voire même d'être mis en favoris (ou "bookmarké", n'est-ce pas) pour y revenir.

20 octobre 2003

Arial imposteur

:: C'est un article en anglais qui raconte l'histoire d'une police de caractères: Arial. C'est pas grand chose l'histoire d'une police, il y a surement des sujets qui semblent plus passionnants, mais c'est une bonne histoire, celle de l'imposteur Arial.
The Scourge of Arial.

19 octobre 2003

Traces

:: Des chocs, des bosses, des éclats de peinture, des éraflures, des rayures, des striures, des traces de rouille. Sur les flancs des wagons de marchandises. Cadrés et photographiés de très près. Tim Davis fait ça et ça donne des images étonnantes et très belles. Une galerie à visiter: Tim Davis Art Images.
(Via Conscientious)

Horizons

:: Admirez les horizons de Pat de Groot, artiste peintre de 73 ans installée dans sa maison sur les dunes à Provincetown (Cape Cod, Massachusetts, USA), qui peint ce qu'elle voit par sa fenêtre: la mer et l'horizon, rien d'autre, le jour, la nuit (avec ou sans clair de lune), tout le temps! C'est beau, tout simplement. Avant de peindre l'horizon, Pat de Groot peignait les cormorans, dans son kayak.
- Expanding Horizons (Boston Globe)
- Artnet Magazine Reviews -- Painter's Journal

Images de la guerre du Vietnam

:: Je me souviens de la guerre du Vietnam. J'avais dix ans à l'apogée de la guerre, en 1968. Je me souviens surtout de ces années, de 67 à 71. Nous venions d'acheter la télévision et celle-ci, que je regardais beaucoup, était pleine d'images de la guerre. Mon père achetait, chaque semaine, Paris Match, qui était aussi plein d'images, souvent atroces, mais étrangement fascinantes, et, oui, parfois, très belles, d'une façon inquiétante et mystérieuse. La guerre était abondamment photographiée, filmée, de façon très libre. Les journalistes allaient et venaient comme il leur plaisait parmi les troupes US, beaucoup y ont laissé leur peau, d'autres ont été gravement blessés. Ces photos me passionnaient, peut-être était-ce morbide, malsain, je ne sais pas, mais c'était comme ça. Curieusement, dans mes souvenirs, de nombreuses choses sont liés à cette guerre, et aux images de cette guerre. C'est ainsi que, bien que mes sujets de préoccupations fussent passés à autre chose, j'ai lu et relu "Dispatches" ("Putain de mort") de Michael Herr, "Sympathy for the Devil" de Kent Anderson, "In Pharaoh's Army" ("Dans l'armée de Pharaon") de Tobias Wolff, que j'ai vu et revu "Apocalypse Now", "Full Metal Jacket", "Platoon". Les grands reporters de cette époque furent mes héros: Tim Page, peut être le plus brillant (gravement blessé), Gilles Caron (disparu au Cambodge en 1970), Henri Huet (tué au Laos en 1971), Catherine Leroy, Larry Burrows (tué avec Henri Huet), Robert Ellison (tué à Khe Sanh en 1968), Dirck Halstead, Don McCullin, Dana Stone (disparu au Cambodge en 1970), Dick Swanson, David Burnett. Tout à l'heure j'ai retrouvé leurs images dans une expo sur le web:
Under Fire - Images from Vietnam
(Merci à Vigna Maru)

18 octobre 2003

Web du jour

:: Comme d'habitude le New York Times Magazine est rempli de bonnes choses, à lire ce portrait de Robert Downey Jr et (ça n'a rien à voir) celui de Kim Jong Il, le dictateur Coréen.

Le palmarès de l'opération Biblioblog est paru. On y trouve les sélections des blogueurs qui ont participé. Ouvrage le plus cité: "Le voyage au bout de la nuit" (4 fois) juste devant "La conjuration des imbéciles" (3 fois).

Une de mes chansons préférée: "Suicide Is Painless" (du film M.A.S.H.) est sur la radio de KMS, chantée par Lady & Bird, ah! j'adore cette chanson.
Il y a aussi un titre absolument magnifique du Soufis Pakistanais Nusrat Fateh Ali Khan: "Haq Ali Ali Haq". (Rectifié, j'avais mal lu!)

Voilà qu'on nous annonce la mort de Manuel Vazquez Montalban et celle de Benny Lévy. Deux personnages singuliers, le catalan communiste écrivain de romans noirs post-modernes et l'ancien maoïste devenu philosophe du judaïsme et directeur de l'Institut d'études Levinassiènnes de Jérusalem. Bernard-Henry Lévy parle ici avec émotion de son ami.

Jean-Marie Colombani le directeur du Monde s'explique sur le licenciement de Daniel Schneidermann.

17 octobre 2003

Taipei 101

:: Le plus haut gratte-ciel de bureaux du monde a été inauguré à Taipei (Taiwan): le Taipei 101 fait 509 m de haut pour 101 étages. Le style est clairement traditionnel chinois. Les ascenseurs auront paraît-il deux étages, seront de forme aérodynamique, pressurisés et vous propulseront vers le sommet à la vitesse de 60 km/h ou 1000 mètres minute ce qui vous fera parvenir du rez de chaussée au sommet en une trentaine de secondes! Une terrasse est aménagée au 91ème étage. Le Taipei 101 coiffe de 49 mètres la Tour Petronas n° 1 de Kuala Lumpur qui détenait le titre de plus haut gratte-ciel de bureaux du monde jusqu'à aujourd'hui.
Au passage, allez vous promener sur Skyscrapers, un site vraiment bien fait et très beau.

Gen X

:: Quand "Generation X " est sorti il y a quelques années, c'est vite devenu un de mes livres favoris, surtout parce que c'était original et que les personnages étaient emblématiques et touchants. Depuis le roman est descendu dans l'ordre de mes préférences littéraires et surtout l'auteur (Douglas Coupland) a fait des oeuvres encore plus intéressantes. Mais il avait inventé tout un vocabulaire très amusant pour caractériser la mentalité de cette fameuse génération. Quelqu'un en a fait un lexique. Heureuse initiative pour les privilégiés qui sont à l'aise pour lire l'anglais (vous devriez, vous ne savez pas ce que vous manquez!).
Generation X Neologisms.

Site miroir

:: Francis a eu une idée originale en voyant le site de Matt Haughey:
"Tout de même, promettre une photo par jour pendant dix ans, c'est ce qu'on appelle se mettre au pied du mur... Je pourrai, quant à moi, lancer le projet suivant, qui serait tout aussi fou : cliquer une fois par jour pendant dix ans sur son URL, regarder la photo du jour tous les jours pendant dix ans et en rendre compte ici pendant dix ans sans montrer aucune image ! ( "vue d'une rivière et d'un canoé kayak" - "Joli gros plan sur un roncier" - "Un personnage vu de dos vêtu d'un coupe- vent", etc., pendant dix ans) Voilà qui serait un projet vraiment fou ! En plus, vous pourriez vérifier en allant voir directement sur le site."

Voir Bartlebooth dans "La vie mode d'emploi", qui s'attèle à faire des aquarelles de chacune de ses étapes de son tour du monde que Gaspar Winkler transforme en puzzles et que le même Bartlebooth s'acharne à résoudre, et ce sa vie entière.

Gladiator academy

:: Je tombe sur cette éditorial dans Libération à propos de Star Academy. L'auteure s'étonne que le public et particulièrement les jeunes puissent s'enthousiasmer pour un spectacle aussi vicieux :
"Imaginons un seul instant, oui un seul instant, ce passage à l'acte d'un fantasme de prof : virer sans appel et sans comptes à rendre les mauvais, les moches, les inattentifs, les bavards, les bredouilleurs, les fumistes, les retardataires, les trop dragueurs, les pas assez dragueurs, les grandes gueules, les filles s'il y en a trop, ou les garçons au choix, ceux qui répondent au prof, ceux qui ne savent pas et ne sauront jamais, les pas doués, les pas doués surtout, ceux qui ne comprennent rien à ce que le prof comprend, lui ; juste comme ça, d'un claquement de doigt, en jouissant de la mascarade d'un tribunal pékinois, où le candidat est jugé, parfois mis à l'écart au fond de la salle, mais pas trop loin, des fois qu'il pourrait entendre les commentaires lapidaires qui le concernent, et nous aussi, et nous le voir entendre ce qu'il ne doit pas entendre. On peut rêver. Ce qu'aucun élève de France ne tolérerait sans alerter dans l'instant ses parents, les associations de parents d'élèves, des droits de l'homme et j'en passe, ce qui donnerait lieu dans la presse à une dénonciation des pratiques honteuses de l'éducation nationale et qui bafouent l'idéal d'égalité de l'école républicaine, ce déni de justice et de transparence, cette parodie d'éducation, triomphe à la télévision sous les oripeaux de cela même qu'elle dénature : une école.
(...)
Or cette logique de la sélection et de l'exclusion sur la base de principes arbitraires, cette élimination par le vote est un fonctionnement totalitaire. Pas d'opposant qui n'aille au tapis. Pas d'esprit critique qui ne soit réduit au silence. Sous l'aspect banalisé de divertissements et d'émissions musicales, d'aventures pédagogiques et artistiques filmées, présentées par de gentils animateurs contrastant avec de méchants jurys, Star Ac' et ses consoeurs ne sont rien d'autre que la promotion sirupeuse de l'arbitraire. "

C'est bien écrit et c'est juste. Mais si la Star Ac' est, en effet, le règne de l'arbitraire, c'est un spectacle et un jeu, pas une école. Si le public n'est pas scandalisé par les méthodes employées c'est justement parce qu'il ne s'y trompe pas, qu'il fait la différence. Il y a, par contre, une ressemblance très nette entre la Star Ac' et les jeux du cirque à la romaine. Le gladiateur perdant est sauvé ou éliminé par le public, pouce levé, pouce baissé. On voit donc que c'est une forme de divertissement très ancien qui marche toujours, en un sens c'est un spectacle qui marche à fond depuis 50 avant J.C.! Il y a, "civilisation" oblige, un alibi éducatif mais qui est une parodie d'éducation et un alibi artistique (les profs et l'animateur martèlent le mot "artiste") mais qui est aussi une parodie, et une grosse opération commerciale à la clé -- aspect soigneusement occulté par les animateurs. La Star'Ac s'attache à faire prendre les jeux du cirque version télévisuelle fin de XXème siècle pour l'école de l'art ( le mot "académie" -- société de gens de lettres, savants, artistes -- caricaturé en "académy" et les "élèves" devenant des "académyciens") en faisant un maximum de fric au passage. Le spectacle met en scène le faux: faux enjeux, fausse mise à mort des perdants, fausse éducation, faux artistes, fausse réalité, tout est faux et tout le monde le sait, et tout le monde fait semblant de ne pas savoir.

16 octobre 2003

Trafic aérien

:: Suivez en temps réel le trafic des avions qui décollent et qui atterrissent à Los Angeles International Airport (LAX). Vous voyez les avions se mouvoir sur une carte de la ville, si vous cliquez sur la silhouette d'un avion vous savez quel type d'avion c'est et à quelle altitude il vole et vous pouvez suivre ses évolutions (changement de trajectoire et d'altitude). Mieux, vous pouvez vous déplacer dans le temps et examiner le trafic à une heure donnée et à une date donnée. Et vous pouvez changer l'échelle de 5 à 80 miles: réglez à 80 miles et vous aurez idée du trafic aérien au dessus de L.A.!

Je ne suis pas certain de l'intérêt profond de la chose, du moins vu d'ici, mais je trouve que c'est assez extraordinaire que ça existe et qu'on puisse faire ça. J'aimerais toutefois qu'un truc comme ça existe à Paris pour suivre les opérations de Roissy, je trouve que parfois les avions passent assez bas au dessus de chez moi (et j'habite à Paris même), je serais curieux de connaître leur altitude...

Los Angeles International Airport - AirportMonitor
(via Spitting Image)

13 octobre 2003

Ceux qui ne traversent pas la baie

:: En moyenne tous les quinze jours quelqu'un saute du pont du Golden Gate à San Francisco. Et ce depuis sa construction et son ouverture au public. Le célèbre pont suspendu semble attirer les gens qui veulent en finir, et pourtant rien d'efficace n'est fait pour les en empêcher. Un passionnant reportage du New Yorker: Jumpers.

11 octobre 2003

Bouquet de liens

:: En écoutant Rufus Wainwright.

Sam Shepard

:: The write stuff - Portrait de Sam Shepard, auteur de théâtre, musicien, écrivain, poète, acteur, scénariste, cow-boy. J'ai toujours rêvé de ressembler à Sam Shepard, beau, viril et plein de talents (on vit par ce qui nous manque...!). Voyez le dans le film "The Right Stuff" (L'étoffe des héros) dans le rôle du premier homme qui a passé le mur du son: Chuck Yeager. Il a inspiré et en partie écrit un de mes films préféré: "Paris, Texas" de Wim Wenders. Il est l'auteur de quatre recueils de nouvelles/poèmes excellents ("Hawk Moon", "Motel Chronicles", "Cruising Paradise" et "Great Dreams Of Heaven"). Il est l'auteur de pièces aussi fascinantes que "True West", "Curse Of The Starving Class", "Buried Child", il est marié avec Jessica Lange et (last but not least) il vit dans un ranch au Minnesota! (Guardian).

Kala

:: "I sleep soundly" Mikhail Kalashnikov a inventé l'arme éponyme, devenue une des meilleures et des plus prolifiques machines à découdre du monde (300 000 morts par an au bas mot dans les années 90 et on continue de compter). A 83 ans, retraité, sourd comme un pot pour avoir trop testé ses engins, il vit une vie tranquille, peuplée de souvenirs.
"You see, with [designing] weapons, it is like a woman who bears children," he says. "For months she carries her baby and thinks about it. A designer does much the same thing with a prototype. I felt like a mother - always proud. It is a special feeling, as if you were awarded with a special award. I shot with it a lot. I still do now. That is why I am hard of hearing." (Guardian)

Des attractions et des astres

:: Tehu, 30/09/2003:
"Des attractions des astres : un bon exemple de contraction stellaire, ce fut les blogdors françaoui cette année. Tout à coup, chacun s'est mis à regarder ce que le voisin faisait puis le voisin du voisin etc. Réactions plus ou moins spontanées. Ha il y a tant de jeunes que ça ? Bin oui, tu sors d'où ?
Et depuis, on est reparti en expansion ? Sans doute... Il y a ceux qui brillent naturellement, qui sont au croisement de plusieurs chemins, qui ont ce liant social. Ils savent tirer les ficelles, ils n'ont pas besoin de toi. Mais les gens de la pénombre, ils sont plus difficiles à approcher. Comment les éclairer ? Comment bien les éclairer surtout..."

10 octobre 2003

"You must be joking!"

:: Réactions des lecteurs du Guardian au classement des 40 meilleurs groupes Britaniques.
' I wanted to say how disappointed I was in your critical analysis. Especially disheartening was your number one selection, the Libertines. Never in my life have I seen such an over-hyped, sloppy, average bar band.'

Héhé!

Bande passante

:: Je suis agacé.
Depuis quelques temps la bande passante de mon fournisseur de services Internet est largement en dessous de ce qu'elle devrait être.
C'est énervant. Je devrais être à 512 kbps et j'atteint péniblement, les bons moments, 200. Et je ne parle pas des fois où j'ai une bande passante digne d'un modem à 38 kbps. Les pages s'affichent avec une lenteur d'autant plus irritante que je paye relativement cher pour un service que je n'ai pas. Et si ça s'arrangeait encore, si c'était passager. Mais non, ça fait bien quinze jours que ça dure.

09 octobre 2003

Governor Schwarzenegger

:: J'aime bien ce que Jason Kottke écrit à propos de l'élection de Schwarzenegger au poste de gouverneur de Californie. Et les commentaires qui découlent de ce billet sont passionnants (il sera amusant de voir combien de contributions ce nouveau débat sur le blog de Jason va susciter, on en est déjà (Jeudi soir) à 96!).

06 octobre 2003

Intersections

:: The Degree Confluence Project: Une "confluence" est une intersection terrestre entre un méridien et un parallèle qui tombe juste. Il s'agit de faire une photo par "confluence". Dans le monde entier, sans compter celles des océans (exclues du projet), il y a la bagatelle de 13 625 "confluences" à trouver et à photographier. Les photos sont stockées sur le site web. J'aime bien ces projets exhaustifs et insolites... A suivre.
(Via Hoëdic)

Dernière chronique

:: Daniel Schneidermann, licencié du Monde pour en avoir critiqué la direction dans un livre paru Jeudi dernier livre sa dernière chronique pour le journal, extrait:
'[Cette chronique] raconte une drôle de fiction, à moins que ce ne soit un documentaire. C'est l'histoire d'un journaliste, licencié par la direction de son journal parce qu'il a critiqué cette même direction. Cela ne se fait pas, paraît-il. On ne critique pas sa direction. On peut critiquer (et Le Monde y encourage) Jean-Pierre Raffarin, Johnny Hallyday, George Bush, Tony Blair, Alain Delon, Vladimir Poutine, le pape, le dalaï-lama. On peut critiquer à satiété la direction d'un parti politique. Même "à l'extérieur" du parti politique. Les médias y encouragent. Même (et surtout) Le Monde. Ils appellent cela "la nécessité de la transparence". Cela vaut pour les partis politiques, les comptes des entreprises, le contenu des bidons des coureurs cyclistes. Mais pas pour la direction du Monde. La direction du Monde (Jean-Marie Colombani et Edwy Plenel - mais a-t-on seulement le droit, sans blasphémer, de prononcer Leurs Noms ?) est sacrée. C'est ainsi.'